Menu

Interview ISIYU.FR x THE VISIONABROTHERS

10/13/2017 - INTERVIEWS
Interview ISIYU.FR x THE VISIONABROTHERS

Le magazine Isiyu.fr a eu l’occasion de découvrir les clips de Young Chang MC, Tiimo, Matieu White ou encore plus récemment Sodaade.

On a décidé d’en savoir un peu plus sur les clippeurs montant de la scène locale The VisionaBrother

Isiyu.fr :  Qui se cache derrière les réalisations The VisionaBrothers ? En solo ou en équipe ? Présentez-vous individuellement.

The VisionaBrother : Hi Isiyu, tout d’abord nous tenons à vous remercier de l’intérêt que vous portez à notre travail.

The Visionabrother comme l’indique “Brother” est une petite équipe de production audiovisuelle et de création de contenu. Pour l’instant nous sommes, deux réalisateurs, deux amis,  deux partenaires, deux Visionabrothers, Medex et J.Unknow. Nous nous sommes associés il y a 2 ans afin d’apporter notre vision à nos futurs clients.

Isiyu.fr : Donc tous vos récents clips ont été co-réalisés ou vous vous partagez le boulot ?

The VisionaBrother : Nous essayons au maximum de co-réaliser tous nos visuels, mais nous attachons une attention particulière à toujours partager nos idées, afin d’exploiter au maximum le potentiel du titre de l’artiste.

Étant donné que nous avons des sources d’inspirations, et des caractères différents, il y a toujours des points de vue, et des ressentis que l’on n’aurait pas eus étant seuls. De ce fait même s’il nous arrive de nous partager les réalisations, nous échangeons toujours, deux cerveaux valent mieux qu’un (mdr).

Isiyu.fr : Quel est votre champ d’action ? Guadeloupe, Paris ou ailleurs ?

The VisionaBrother : Étant situé en région Parisienne, il est plus simple de se déplacer en France Métropolitaine. Cependant,  il nous arrive, si le projet est sérieux de se déplacer.

Par exemple avec l’équipe Abboyz Music, nous sommes partis,  en Guadeloupe, réaliser des Clips pour Young Chang Mc, Matieu White, et Sodaade.

C’est toujours bien de pouvoir se déplacer, afin de capturer la bonne image qui permettra de donner tout son sens au titre, comme l’illustre le clip “Lwen” de Young Chang Mc.

Isiyu.fr : Vous avez débuté avec quel matériel ? Qu’utilisez-vous désormais ?

The VisionaBrother : Lors de nos premières collaborations, nous utilisions des DSLRS du type 5d, ou Gh4. Mais nous souhaitions rapidement goûter au plaisir d’une production plus complexe et ainsi nous sommes passés à des caméras cinéma telles que la RED (un vrai plaisir) :).

Isiyu.fr : Vos clips se démarquent de la concurrence avec un style orienté vers le cinéma. Avez-vous fait des études ?

The VisionaBrother : Nous avons fait des études, mais pas dans le cinéma, ou autre école audiovisuelle. Dans ce domaine nous sommes complètement autodidactes.

L’orientation cinématographique de nos visuels est sûrement due au fait que nous souhaitons apporter un autre type d’image à nos clients.

Il est vrai que de nos jours, il est beaucoup plus simple de réaliser des clips à moindres coûts, de ce fait les artistes ont une cadence de sorties plus importantes. C’est la raison pour laquelle quand un artiste nous contacte on souhaite lui fournir un visuel, moderne, authentique, et surtout originale.

Isiyu.fr : Quelle importance donnez-vous au scénario ? Même dans un street clip

The VisionaBrother : Le scénario est primordial, il joue le rôle de colonne vertébrale. De plus, dans un street clip c’est une véritable plus-value.

Grâce au scénario on peut transmettre le Storytelling du chanteur. Donc dès que le titre s’y prête, on propose un scénario.

Isiyu.fr : Qu’est-ce qui vous inspire pour vos clips ? Pourquoi avoir choisi cette voie ?

The VisionaBrother : Un peu de tout, LA VIE,  les films, les séries, les expositions, l’art, la mode, un bruit, une couleur tout est prétexte à la création.

La vidéo a pris une place importante dans notre quotidien, il y a 30 ans,  les marques communiquaient davantage avec des supports de communication du type images, posters, affiches..etc.

À notre époque, grâce aux avancées technologiques les supports vidéo remplacent les images. De ce fait amoureux de la mise en scène et de belles images, cela a été tout naturel d’emprunter cette voie.

Isiyu.fr : Un réalisateur de clip vidéo peut-il vivre de sa passion aux Antilles-Guyane ?

The VisionaBrother : C’est assez compliqué, au début. Il faut surtout avoir un bon carnet d’adresses et un nom dans le domaine. Pour de jeunes réalisateurs comme nous,  cela reste avant tout une passion et un complément de revenu, en espérant qu’un de ces quatres nous pourrons en vivre, et agrandir l’équipe.

Isiyu.fr : Avez-vous des projets pour cette fin d’année 2017 ou l’année à venir ?

The VisionaBrother : On travaille sur plusieurs clips qui devront sortir en fin d’année, on essaye à chaque visuel de pousser la barre un peu plus haut afin de répondre le plus que possible aux exigences du public et des artistes…

Ainsi nous vous  invitons à nous suivre sur instagram et Facebook 😉

20170703 142111 Priime Coast 100x100 - Interview ISIYU.FR x THE VISIONABROTHERS
Passionné par la musique Hip hop, surtout le Rap et la Trap US. J'écoute tous les styles de musique du hardcore au classique en passant par le genre tropical. Informaticien de métier, je suis également Compositeur de beats Rap, Trap & Soul Trap. Durant mes temps libres je suis également Webmaster, Producteur, Réalisateur de clip vidéo et opérateur de drone sous le blaze "Siks Musik". Rejoins mois sur le chatbot Isiyu.fr : https://chatfuel.com/bot/isiyu.fr

Laisser un commentaire