Interview ISIYU.FR x DJ SEM ft. Matt Houston


0

DJ Sem est de retour avec deux nouveaux hits avant la sortie de son nouvel album, le 30 juin prochain. ISIYU.FR est allé à sa rencontre dans les studios d’Universal Music France à Paris où il était accompagné de Matt Houston qui interprète « Libre comme l’air » en duo avec Lartiste.

 

ISIYU.FR : Bonjour DJ Sem et Matt Houston, bienvenue sur ISIYU.FR.
Sem aujourd’hui tu fais de la musique dite urbaine tournée vers le Raï mais comment as-tu été amené à mixer ? As-tu commencé directement avec ton style actuel ?

DJ Sem: J’ai toujours kiffé la musique, depuis tout petit. Ma musique est influencée par mes origines mais n’est pas tournée vers le Raï. J’ai toujours fait du Hip-hop, RnB, de la New Jack, un peu de tout. Je suis algérien et comme la communauté m’a beaucoup soutenu, on a toujours pensé que je faisais du Raï mais non. J’ai été bercé dans le hip-hop, après du côté de mes parents, les sonorités étaient plus orientales, ce que j’ai gardé.

 

ISIYU.FR : Qu’est ce qui motive ta passion pour la musique et ton travail ?

DJ Sem: Cela m’a pris petit, j’ai commencé par des mixtapes et depuis 4 ans je suis passé producteur donc je me suis mis à créer de la musique. J’invite des artistes à travailler sur des projets et chaque année je souhaite faire mieux que l’année d’avant.

 

ISIYU.FR : Tes albums le Venin musical et le Venin musical 2016 rassemblent pas mal de noms connus du monde du Rai et du rap français, comment fais-tu ces choix ?

DJ Sem: En fonction des artistes, quand j’invite quelqu’un c’est que j’aime ce qu’il fait, ainsi que son côté humain. La rencontre peut se faire en soirée ou sur un plateau. J’aime bien découvrir et en général cela se fait naturellement, ce qui me permet de mélanger les sonorités. Tant qu’il y a la vibe, je suis ouvert à tout.

 

ISIYU.FR : Comment a eu lieue la connexion avec Matt Houston et Lartiste ?

DJ Sem: Matt faut dire qu’il me faisait déjà danser plus jeune (rires), c’est un pionnier du RnB français, un artiste que j’aime beaucoup car il a ce côté humble. Il nous a reçu pour parler du projet, tout s’est fait assez facilement. Lartiste que je connais depuis longtemps aussi a été honoré de collaborer avec Matt. Au studio chacun proposait ses idées et c’était ça le côté inédit du single, une connexion à laquelle tu ne t’attends pas mais qui à la fin te porte.

 

 

ISIYU.FR : Matt, comment as-tu été approché ? As-tu dit oui directement ?

Matt: J’ai dit oui tout de suite; je travaille avec Lartiste depuis pas mal d’années, qui lui bossait avec Sem. Sem avait déjà charbonné avec Sultan qui est un ami, c’était juste logique. Après sur le choix artistique, l’idée d’allier les deux styles, caribéen et oriental sans dénaturer ni l’un ni l’autre, on a trouvé un bon mélange, c’était un bon partage artistique et humainement un bon délire, une bonne vibe.

 

ISIYU.FR : Est-ce que l’on peut s’attendre à d’autres projets de ce type, pour l’année à venir, notamment pour l’été?

DJ Sem: Aujourd’hui il y a “Libre comme l’air”, “Hanouna” renvoie à la culture orientale comme on pourra aussi retrouver de l’afro trap, du Hip-Hop, de l’afro-caribéen car c’est un album très varié. Par rapport aux précédents albums je me suis ouvert à d’autres connexions et année après année je ferai en sorte que ce soit différent.

 

ISIYU.FR : Comment es-tu arrivé à ajouter des touches caribéennes dans tes projets ?

DJ Sem: Avec des connexions comme Matt, on partage beaucoup, on a passé des soirées à lui faire écouter des sons et inversement. Il m’a fait écouter d’autres sonorités, des artistes qu’il suit que je ne connais pas forcément et c’est comme ça. L’essentiel c’est la vibe, tant que la personne chante bien, qu’elle apporte quelque chose, comme K-reen qui fait aussi partie des pionniers du RnB en France, que j’ai invité sur l’album.

 

ISIYU.FR : On pourra te retrouver en live cet été ?

DJ Sem: Il y a une tournée en préparation, en France et au Maghreb, on ira un peu partout avec l’ami Matt qui sera avec nous pour défendre le single comme aujourd’hui.


Interview et retranscription
@ChloeRBL_


Tu as aimé ? Partage le avec tes amis

0
Chloé RBL

No revolutions without Music.

0 Comments