ISIYU.FR x LA TCHAD interview isiyu

ISIYU.FR x LA TCHAD (Interview)

Yo faché, Yo faché ! Le magazine ISIYU a pu rencontrer la rappeuse, trappeuse membre du label emblématik studio : LA TCHAD. Découvrez en exclusivité son interview ou elle nous parle de sa passion, de son album en cours d’enregistrement et le retour sur certains titres à succès notamment « Yo faché, nominé au Hit Lokal Awards 2016.


 

INTERVIEW : LA TCHAD

ISIYU.FR : Bonsoir et bienvenue sur ISIYU.fr pour cette interview… Ma première question est pourquoi ce nom La Tchad?

La Tchad: Pour deux raisons, pour mon côté “fofolle” et pour ma capacité à tenir mes tchad* (rires).

*Tchad : alcoolémie

ISIYU.FR : D’où vient ta passion pour la musique, le Hip Hop?

 

La Tchad: A l’âge 14 ans j’ai fait deux ans là-bas (Métropole) où j’ai eu du mal à m’adapter et c’est là que je me suis enfermée dans la musique, à écouter beaucoup de sons, du Gucci Mane, Nicki Minaj à l’époque. Et d’écouter de la musique, je suis passée à écouter des instru et ensuite j’ai commencé à écrire sur ces instru. J’ai kiffé.

ISIYU.FR : Y a-t’il eu un moment où tu t’es dit que la musique pouvait devenir quelque chose de sérieux?

La Tchad: Oui, son après son, je voyais que je progressais, que le public appréciait et s’élargissait. Je vois que plus le temps passe, plus le travail se fait concrètement et cela donne envie de continuer.

ISIYU.FR : D’où vient ton inspiration?

La Tchad: A 300% de mon vécu.

ISIYU.FR : Quel serait le TOP 3 de ta playlist?

La Tchad: Amnésie, Bruxelle Vie et Que de la vie de Damso. Je suis comme ça, par période je tombe sur des artistes et je suis à fond, je n’écoutes que ça.

ISIYU.FR : Tu écoutes beaucoup de Hip Hop?

La Tchad: A la base j’écoute beaucoup de trap et de rap. Ces temps ci j’ai mis le rap US de côté car le rap français a un niveau vraiment élevé. C’est vrai que j’aimais déjà le rap français, le fait de pouvoir manipuler les mots rend la chose vraiment poétique. Après je commence à aimer et à écouter un peu plus la dancehall.

ISIYU.FR : Et on peut t’imaginer un jour sur un titre dancehall?

La Tchad: Oui, je l’ai fait par le passé parmi mes premiers titre, pour ceux qui me suivent depuis le début. Après je me suis sentie plus à l’aise dans le rap et dans le trap, mais j’ai eu le temps quand même le temps de kiffer la vibe (rires).

ISIYU.FR : Ton titre Yo faché, d’ailleurs nominé au Hits Lokal Awards, est un succès, peux-tu nous en parler?

La Tchad: Yo faché vient de l’expression “Yo faché pou sa” que l’on utilise dans ma ville et j’en ai fait un son, pour représenter un peu. C’est venu bêtement, après avoir écrit tous mes couplets j’ai galéré sur mon refrain et puis c’est venu comme ça (rires).

ISIYU.FR : IKBL(I KA BEL) est un morceau afrotrap, comment cela s’est passé? On t’a envoyé l’instru  ou c’est toi qui l’as choisi?

La Tchad: Prononcé “i ka bel”, c’est ma production qui me l’a donné. C’était difficile au début car j’essayais de suivre la mélodie, à la fin je me suis dite: “fais ce que tu sais faire meuf, rappe”. J’ai compris alors que c’était ça l’afrotrap, le fait de rapper sur de l’afro.

ISIYU.FR : Tout récemment, tu as sorti “Mauvaise machine” avec un beau clip en plus, dis nous en plus…

La Tchad: C’est venu d’un délire avec un pote qui m’a dit appelé “Mové machin” et après avoir écrit mes couplets, j’ai écrit le refrain en commençant par “je suis une mauvaise machine” et c’est comme ça que j’ai nommé le morceau.

ISIYU.FR : Récemment on a pu voir ta collaboration avec Keros’n, sur le son “Médayé”, comment s’est faite la connexion?

La Tchad: On se connaissait déjà et un jour il m’a appelé pour me proposer un projet, auquel j’ai répondu “pourquoi pas” et on s’est donné rendez-vous en studio. Il a trouvé l’idée tout de suite, le refrain aussi et on a écrit. C’était tranquille, sans stress, c’est ce que j’appelle un vrai featuring.

ISIYU.FR : On voit beaucoup de sorties, sons et clips, y-a-t’il une équipe derrière toi?

La Tchad: Depuis cinq ans je suis produite par le label Emblématik, avec Matik à la tête et à l’enregistrement. J’aime beaucoup parce que je peux avoir ma propre personnalité, je peux sortir et m’exprimer, ce n’est pas sur le paraître. Je suis produite à 100% par eux et cela se passe très bien.

ISIYU.FR : Dans quel style te sens-tu le mieux: trap ou rap?

La Tchad: Je suis une rapeuse. La trap c’est un peu plus lent alors qu’avec le rap ça débite. Par exemple la West coast c’est plutôt “low” et sur la East coast on revient vers des artistes comme Jay-Z, Nicki, qui débitent et c’est ce que j’aime.

 

ISIYU.FR : Quels sont tes projets pour 2017?

La Tchad: Je vais choquer les gens (rires). J’ai beaucoup de sons non connus où je partage une autre partie de moi, où je raconte des choses qui me concernent. Ce n’est pas toujours de l’égotrip, où ça clash, ça nargue. Ce sera à voir sur l’album à venir.
______________________

Interview : FAMAS

Retranscription : Chloé NG